FIX YOUR BIKE, les kits stickers pour vélo

Velomorph est partenaire d’un nouveau concept lancé sous la marque Fix Your Bike, et développé par le designer Italien Danilo Leonardi AKA Tagmi.

 

 

Fix Your Bike propose des kits stickers qui vont vous permettre de personnaliser le cadre de votre pignon fixe, singlespeed ou autre.

 

 

Illustration en images  :

 

 

 

 

Le concept utilise le même principe que les skins d’ordinateur ou les covers de carrosserie de voiture. Le film est une véritable protection contre les éléments naturels que sont la pluie ou le soleil (UV), mais il protège aussi le cadre contre les frottements divers que l’on rencontre dans le cadre d’une utilisation urbaine (chocs parking vélo, transport, frottement antivol..)

 

La tenue du film est garantie 5 ans.

Le kit contient 7 stickers de tailles différentes qui permettent de recouvrir les 3 tubes principaux d’un cadre et les 4 tubes du hauban.

 

 

 

 

Il est important de savoir que la largeur des autocollants ne permet pas de recouvrir des tubes de plus de 33 mm de diamètre, ce qui permet quand même  »d’habiller » une très grande majorité des cadres acier ou alu commercialisés.

 

 

La pose des adhésifs Fix Your Bike ne nécessite pas d’outil ou de compétence spécifique, une paire de ciseaux, un cutter et un séchoir suffisent.

L’opération inverse est aussi très facile, une fois retiré les stickers ne laissent aucun résidu de colle et ils n’attaquent pas le vernis de votre cadre.

 

 

Fix Your Bike actualise régulièrement sa collection par de nouveaux graphismes, la simplicité de la pose et de la dépose vous permettront de faire évoluer le look de votre daily bike, sans pour autant investir dans une nouvelle peinture.

Et si vous avez besoin de nouveauté, vous pourrez retrouver votre peinture d’origine en quelques minutes, et reposer un graphisme plus rapidement qu’une peinture.

 

 

Nos conseils :

 

Le choix du graphisme

 

Pour une question d’harmonie, le kit le plus adapté à votre couleur de cadre ne sera pas forcément votre choix N°1.

L’idéal est de choisir un kit autocollant qui a la même dominante couleur que votre cadre.

Ce lien de couleur contribuera à améliorer le rendu final.

 

Si vous souhaitez un changement radical, faites en sorte de choisir un graphisme avec au moins un couleur commune, surtout si vous souhaitez découper le contour du graphisme comme nous le verrons dans le conseil suivant.

 

 

L’avant pose en 2 étapes

 

Il est indispensable de régler le sticker pour l’adapter à votre cadre, l’adaptation se fait bien entendu sur la longueur en fonction de la taille de votre cadre, mais aussi sur la largeur, c’est à dire par rapport aux diamètres des tubes. Attention, mesurez les diamètres des 3 tubes de cadres, ils sont très rarement de la même taille.

 

Beaucoup de cadres vintages utilisent des tubes entre 25 et 30 mm de diamètre (78à 95 mm de circonférence), il est inutile de chevaucher le film sur 15 mm, surtout que le film peut s’étirer légèrement à la chaleur (finition au sèche cheveux).

Un bord à bord propre est difficile à obtenir, couper dans l’objectif d’avoir un chevauchement de 3 à 5 mm.

 

De plus pour certains graphismes vous avez l’obligation de couper les stickers des 2 côtés plutôt que de tout enlever d’un seul côté. Le milieu de votre bande devra toujours être la partie du sticker la plus visible, à vous de caler le graphisme comme vous le souhaiter.

 

 

Ci-dessous un exemple avec le kit GAME 001

 

 

La vidéo d’introduction de FYB montre la pose d’un kit stickers sur un cadre acier à manchons, de couleur complètement différente de celle du graphisme. Si vous êtes dans cette situation, effectivement la découpe au cutter le long des manchons est la plus appropriée.

 

Par contre si vous avez choisi un graphisme qui se marie avec votre couleur de cadre, ou que vous posez votre kit sur un cadre alu (sans manchon, à soudures TIG), nous vous conseillons une autre technique.

 

Pour un meilleur rendu visuel, nous préférons découper les extrémités en suivant le graphisme. Une fois la longueur approximative du sticker déterminée pour chaque tube, vous choisissez la découpe qui vous semble la plus appropriée et vous découpez au cutter (lame neuve).

 

 

Exemple de découpe pour un tube de 28 mm de diamètre

 

 

 

L’exercice ultime, si vous êtes perfectionniste est de découper toutes les extrémités au même endroit c’est à dire en respectant les même formes géométriques.

Vous l’aurez compris, c’est plus facile avec certains graphismes qu’avec d’autres !

 

 

 

La pose :

 

Si vous avez pris un minimum de temps pour préparer les différents stickers, c’est une formalité.

La vidéo montre Tagmi poser un kit sur un vélo monté, c’est tout à fait possible mais nous vous conseillons de démonter les 2 roues, le pédalier et la chaîne. C’est rapide et vous serez nettement mieux pour poser votre kit dans de bonnes conditions.

Ensuite vous n’avez qu’à suivre les informations de pose, bien entendu l’opération doit être effectuée sur un cadre propre et sec.

 

Un peu de patience, un soupçon de minutie, pas de plis, pas de bulles, un petit coup de séchoir pour la finition, et vous serez tout fier d’avoir re-looké votre spad à la déco vieillotte.

 

Fix Your Bike

Nos Eurobike Awards 2011

Il était impossible de lancer ce blog en cette fin Septembre sans revenir sur l’actualité de l’Eurobike, le salon Européen du cycle qui s’est déroulé comme tous les ans début Septembre en Allemagne.

 

Cette édition a aussi une importance toute particulière car tendance oblige, le thème du salon était la mobilité urbaine.

 

Tous les ans lors de ce salon l’un des moments les plus attendus est la distribution des Eurobike Awards, prix qui récompensent des projets de l’année, pour leur caractère innovant et la qualité de leur design. Le concours récompense 17 catégories, je vais vous faire grâce du palmarès, mais plutôt vous parlez des 3 produits et concepts qui nous ont le plus séduit.

 

On va commencez avec mon coup de cœur, la Bike Tower. Il est indéniable que le développement de la mobilité urbaine passe par des infrastructures spécifiques, les pistes cyclables et les offres de vélos en libre service ont été les premiers équipements notables mais d’autres projets sont dans les cartons.

 

Nous devons ce concept à une société allemande, e-bike mobility.

 

 

Leur projet est intéressant car il répond à différents types de besoins. Ce sont des parkings vélos sécurisés et automatisés.

 

Leur construction modulaire permet de les implanter sur des zones spécifiques pour répondre à une forte demande : centre ville commerçant, gares, zones de bureaux, lieux touristiques, etc…

 

Parallèlement à la fonction de parking ils vont aussi être utilisés comme stations de locations automatisées d’E-bike.

 

Ils offriront la possibilité de recharger les batteries pendant la durée du stationnement avec de l’énergie renouvelable, produite par les panneaux solaires implantés sur le toit.


http://www.e-bike-mobility.com/

 

 

Le second produit qui a retenu notre attention est un accessoire destiné aux cyclistes.

 

Bien que son utilité est prouvé, le port du casque peine à s’imposer en France chez les cyclistes urbains. Les raisons sont nombreuses mais un phénomène pourrait aider les casques à se généraliser, la mode.

 

Plusieurs marques ont choisi cette stratégie avec plus ou moins de succès pour le moment, mais cette jeune marque Suisse propose un produit séduisant.

 

Le design est original,  le port du casque est plus agréable et plus confortable qu’un  modèle classique, il protège efficacement du froid,  il est articulé ce qui permet de le ranger facilement dans un sac.

 

Il faut cependant préciser que vu sa construction ce produit n’est pas homologué comme un casque traditionnel, mais comme une protection légère (norme CE).

 

 

http://www.ribcap.ch/

 

 

Le dernier produit dont nous avons décidé de vous parler est un composant, il s’agit d’une innovation technologique signée Michelin.

 

 

La chambre à air Protek Max, bénéficie d’un design spécifique (bosselé) qui la rend ultra résistante aux crevaisons.

 

Sa section carré lui permet de ne pas vriller dans le pneu. En cas de crevaison son design et le produit d’étanchéité injecté lors de la fabrication, lui permettent de s’auto colmater efficacement. La pression dans la chambre est bien mieux maintenu que dans une chambre à air classique. La Protek peut être gonflée deux fois moins qu’une Michelin Air Stop.

 

Nous ne l’avons pas encore testé mais les retours ont plutôt l’air positif, c’est une chambre plutôt destinée à équiper des VTT et des gros pneus urbains, et donc a l’air spécialement adapté au street.

 

Michelin Protek Max

 

 

En conclusion et bien que les 3 produits présentés pourraient faire penser le contraire, la très grosse majorité des produits (une soixantaine) nominées pour ces Eurobike Awards sont le fruit de l’investissement de marques originaires du Nord de l’Europe. La créativité et l’innovation sur les produits cyclistes urbains, sont des compétence qui échappent pour le moment aux sociétés latines, qui restent très concentrées sur les marchés loisirs et compétition.